Aller aux actualités des Propés

Une année à l’école de saint Jean-Baptiste

« Voici que j’envoie mon messager en avant de toi pour préparer ta route…
Préparez le chemin du Seigneur, rendez droits ses sentiers... » (Mc 1,2-3)

C’est sous le patronage de saint Jean-Baptiste, le Précurseur, celui qui prépare le cœur des disciples à rencontrer et à suivre le Christ, qu’est placée cette Année de discernement, préparatoire à l’entrée au Séminaire. La Communauté Saint Jean-Baptiste, située dans les locaux du Séminaire Saint Luc d’Aix-en-Provence, accueille des jeunes envoyés par les évêques et les services des vocations.

S’ils ne sont pas encore séminaristes, ces jeunes ont déjà exprimé un sérieux projet de vocation sacerdotale ; ils acceptent de quitter un milieu de vie, des études, une activité professionnelle pour se rendre disponibles au Seigneur, et prendre les moyens de discerner, d’approfondir et d’épanouir cet appel du Seigneur. Au terme de cette année, ils pourront, s’ils le désirent, demander à leur évêque de les accepter au séminaire pour poursuivre leur formation en vue d’être prêtre diocésain. Pour certains, le cheminement vécu durant l’année leur aura fait prendre conscience que le Seigneur les appelle à une autre mission et à un autre engagement.

Cette communauté poursuit un triple objectif :
  1. C’est tout d’abord une année de discernement qui aide les jeunes à préciser leur appel, à grandir en disponibilité et à vérifier le don qu’ils désirent faire d’eux-mêmes.

  2. C’est ensuite un temps d’enracinement spirituel. Tout appel particulier dans l’Eglise suppose en effet un lien privilégié avec le Christ qui appelle et envoie en mission : « hors de moi, vous ne pouvez rien faire » (Jn 15,5). Par une vie de prière, à la fois personnelle et communautaire, il s’agit de découvrir, dans sa vie, la présence du Christ, de creuser la relation au Père, et de prendre conscience de l’action de l’Esprit Saint dans les cœurs. Cela permet de poser les bases, les fondations stables sur lesquelles on peut bâtir solidement.

  3. C’est enfin un temps de formation à l’intelligence de la foi. Une série de cours assurés par les enseignants du séminaire, donne un certain nombre de points de repères et préparent la formation que recevront au séminaire ceux qui poursuivront leur marche vers le sacerdoce.

Au service de ces trois objectifs, les jeunes vivent cette année dans une communauté de formation, avec tout ce que cela comporte, structurée par la prière commune et l’eucharistie. En plus des cours, ils ont du temps, chaque jour, pour la prière personnelle et la lecture continue de la Bible. Chaque dimanche, ils se rendent dans une paroisse du diocèse qu’ils apprennent à découvrir et avec laquelle ils vivent la célébration dominicale.
La progression, durant cette année, s’appuie sur le récit évangélique de l’appel des Douze Apôtres : « Jésus gravit la montagne, et il appelle à lui ceux qu’il voulait. Ils vinrent à lui. Et il en institua Douze pour être avec lui et pour les envoyer prêcher » (Mc 3,13-15).

Les premiers mois sont consacrés à la mise en place de la vie communautaire, à l’acquisition du rythme quotidien de la vie spirituelle et à la formation intellectuelle. Ils seront aussi l'occasion pour les propédeutiques de rendre service dans les cités de Marseille, auprès de la Fraternité Bernadette. Pendant le temps de l'Avent, les propédeutes assurent un temps de service chez les Petites Soeurs des Pauvres de Marseille, auprès des personnes âgées, ce qui les sensibilise à cette dimension de la mission de l’Eglise.

Le second trimestre est celui de l’approfondissement de la vie de prière et de l’accueil de la Parole de Dieu. Avec le Christ, les jeunes se mettent « à l’écart » pour vivre deux temps forts, décisifs dans le cadre de cette année : la session spirituelle à Notre-Dame de Vie (Vénasque) assure une formation à l’oraison, et la session contemplative de Lectio Divina leur fait goûter la saveur, la force et la fécondité de la Parole de Dieu.

La troisième étape de cette année commence avec la Semaine Sainte vécue en à l'abbaye de Lérins . Un autre temps forts marque ce dernier trimestre qui invitent ces jeunes à s’ouvrir à la perspective du ministère du prêtre diocésain et de l’engagement pastoral : il s’agit d’une semaine de découverte d’une paroisse ; cette immersion dans une communauté chrétienne, leur permet de rencontrer une équipe de prêtres, de découvrir la collaboration avec les diacres permanents, les religieux et religieuses et les laïcs.

Ils envisagent d’être prêtres pour vous ; nous les confions à votre prière...

Propos recueillis auprès du Père Raphaël Bouvier, supérieur de l'année propédeutique



Copyright Séminaire Saint Luc 2014. Design : Obscura, by elemis. All rights reserved.